Bienvenue !

Lorsque l’Homme marche pour atteindre le sommet d’une montagne, il trace pas à pas un chemin vers le sommet, il cherche la meilleure route.
Cyril Ravaud, homme de la terre, homme du voyage, illustre cette métaphore.
La terre, c’est d’abord celle qu’il a foulée du pied : Egypte, Grèce, Inde, Malaisie, Thaïlande, Australie…
Le voyage, c’est l’inspiration qui permet la métamorphose de la matière.
La terre brute, qu’il a choisie ou qui l’a choisi, donne tout son sens à son désir de création.
Sa trace, son chemin, c’est la recherche d’une forme, d’une harmonie…
Annie Baratz.